a

CLOTURE DES SESSIONS BRIEFING SUR L‘INTEGRITE DANS LE FOOTBALL / 2019-08-22

La Fédération algérienne de football (FAF) a organisé, durant deux jours, les lundi 19 et mardi 20 août 2019 des sessions briefing sur l’intégrité dans le football en présence de M. BRAUN François, manager et juriste au sein du département Intégrité de la FIFA mais également ancien enquêteur d’Interpol, ainsi que M. SALAH-BEY Aboud, Directeur du Centre de documentation chargé du pilotage de ce projet.
Ces sessions sont venues en prélude à la création d’un Département Intégrité au sein de la FAF pour lutter contre la manipulation de matches et les paris dans le football, et ce dans le cadre du programme FIFA Integrity qui jouit d’un grand intérêt de la part de l’instance internationale.
D’ailleurs, la FAF est la quatrième association membre de la FIFA, après celles d’Afrique du Sud, du Nigéria et du Libériasur le continent africain, à avoir adhéré à ce programme qui vise à protéger l’intégrité du football contre le fléau de manipulation des rencontres, dont l’Algérie du football n’est pas épargnée, notamment à la fin de chaque saison où plusieurs faits sont signalés et/ou constatés mais restés souvent sans suite.
La première journée s’est déroulée au niveau du siège de la FAF avec deux séances, l’une la matinée avec le président M. KheireddineZetchi et le secrétaire général M. Mohamed Saâd, et l’autre dans l’après-midi élargie aux membres des commissions dont celles juridictionnelles (Chambre nationale de résolution des litiges, Commission d’éthique de la FAF, Commission de recours, Commission de discipline de la LFP, commission de coordination des Ligues).
La seconde journée, a eu lieu au Centre technique national de football de Sidi Moussa avec, lors de la séance matinale les représentants des clubs des Ligues 1 et 2 professionnelles et des Ligues sauf les Ligues de wilaya, alors que dans l’après-midi c’était au tour des membres de la Commission fédérale des arbitres (CFA), à leur tête M. Mohamed GHOUTI, et des arbitres internationaux d’être à l’écoute de la présentation faite par M. François BRAUN.
Ce dernier a passé en revue un certain nombre de données et surtout de meures à mettre en œuvre, notamment :
– La nécessité de mettre à jour les textes de la FAF avec le nouveau Code disciplinaire de la FIFA adopté le 15 juillet 2019, notamment l’article 18 consacré à la manipulation des matches et de compétitions de football ;

– Encourager le rapprochement avec les pouvoirs publics, et plus particulièrement le corps de la justice pour renforcer et adapter les sanctions sportives par des lois plus contraignantes et pénalisantes sur le plan pénal en ce qui concerne la manipulation des matches et les paris ;

– La désignation d’un responsable Intégrité au niveau de la FAF, avec un accompagnement de la FIFA à travers une formation plus approfondie ;

– La mise en place de procédures de signalement, en plus de celles de la FIFA que sont les applications sur Apple Store et Google Play, la plateforme de signalement en ligne https://www.bkms-system.net/FIFA, voir par Email sur integrity@fifa.org ;

– L’organisation de sessions briefing ou d’ateliers pour les acteurs du football (les joueurs, les catégories jeunes, les arbitres, les officiels, ….) dans le cadre de les sensibiliser et d’une vulgarisation des lois et règles pour lutter contre toutes les formes de criminalité qui affectent le football ;

– La possibilité de s’autosaisir d’affaires ou de déclarations liées aux manipulations des matches à travers cet outil qu’est le Département d’Intégrité afin de mener les investigations nécessaires, auditionner les parties impliquées, accomplir les enquêtes préliminaires, etc. ;

– Amener les acteurs du football (footballeurs, arbitres, officiels) à signer des Déclarations d’Intégrité selon le modèle proposé par la FIFA ;

– Recommander, à titre de bonne pratique, à établir une ‘’disposition/clause d’intégrité’’ qui traite spécifiquement de la manipulation de matches dans les contrats de travail standards conclus entre les clubs et les joueurs, entraîneurs et officiels, afin de promouvoir l’intégrité et renforcer la protection des matches et des compétitons de football ;

– Mener des campagnes médiatiques sur ce volet et doter les structures du football (Ligues, clubs, stades, …) de supports (posters, dépliants, documents, affiches, …), sur l’intégrité du football.

Pour sa part, le Président Zetchi a affiché clairement la volonté de l’équipe fédérale de s’inscrire dans cette démarche intégrité et de mettre en place progressivement ce Département qui s’appuiera sur les mécanismes de signalement et les procédures de prise en charge opérationnelle des cas ou des tentatives de manipulation, avec l’appui et l’accompagnement de la FIFA qui a lancé son propre Département en décembre 2017.

Quant au Secrétaire général, il a rappelé que la FAF a déjà collaboré, et récemment, dans ce cadre avec la FIFA sur une rencontre de la dernière journée de la Ligue 1 de la saison 2017-2018 qui fait toujours l’objet d’une enquête par le Département Intégrité de cette dernière en transmettant plusieurs éléments pouvant mettre toute la lumière sur cette affaire.

Enfin, et en marge de sa visite, M. François BRAUN, qui a exprimé toute sa satisfaction quant à l’accueil dont il a fait l’objet, le déroulement et la qualité des débats lors des sessions, a fait une visite du CTN de Sidi Moussa et a assisté au derby algérois entre le Paradou AC et le MC Alger.